L'Expo du moment

EXPOSITION

Scénographies d'Erismena & The Rake'sProgress

Véronique Chazal & Jean Bellorini / Michael Levine.

DU 24 JUIN AU 22 JUILLET

 Avec cette exposition, nous vous invitons à une plongée dans la conception des décors de deux opéras créés au Festival d'Aix cet été.

 

Véronique Chazal nous livre les différentes étapes du processus de conception du décor d'Erismena. En suivant le calendrier de ses séances de travail avec Jean Bellorini, metteur en scène et créateur lumières (avec qui elle signe cette scénographie), Véronique nous raconte, par diverses notes et schémas, l'histoire, jamais figée, d'une élaboration de grande envergure pour cet opéra aux multiples intrigues... Le nœud se démêle alors par la révélation de la maquette, étape finale du cheminement.

 

De son côté, le scénographe canadien Michael Levine nous livre quelques unes de ses ébauches préalables pour la scénographie de The Rake's Progress, qui ont conduit à cette surprenante "boîte blanche", réalisée en papier. Là encore, l'espace sera décliné et accueillera de nombreuses modulations.

 

-> Erismena (Francesco Cavalli, 1655) du 7 au 21 juillet 2017, au Théâtre du Jeu de Paume. Mise en scène : Jean Bellorini.

 

-> The Rake's Progress (Stravinsky, 1951) du 5 au 18 juillet 2017, au Théâtre de l'Archevêché. Mise en scène : Simon McBurney.

 

 

(Entrée libre)

 

(Horaires d'ouverture : du mardi au samedi, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h).

 

Véronique Chazal est architecte de formation, diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier. Elle construit sa carrière, en France et à l’étranger, entre Montpellier, le Portugal et le Brésil. En 2015, elle est assistante aux décors auprès de Peter Sellars qui met en scène Oedipus Rex pour le Festival d’Aix-en-Provence. En 2017, elle cofonde à 30 ans le studio MIHA (Make It Happen Architecture).

 

Jean Bellorini est metteur en scène et comédien de formation, Il crée en 2001 la compagnie Air de Lune avec la comédienne Marie Ballet. Ses premières mises en scènes sont accueillies au Théâtre du Soleil. En 2014, il reçoit le Molière du meilleur metteur en scène d’un spectacle du théâtre public pour deux de ses créations. La même année, il est nommé directeur du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis.

 

Michael Levine est un scénographe canadien. Diplômé de la Central School of Art and Design à Londres, il travaille à l’échelle internationale depuis 30 ans, avec des metteurs en scène tels que Robert Carsen, Simon McBurney, Tim Albery et bien d'autres... Au Festival d'Aix, on lui doit les scénographies de La Flûte Enchantée (2012) et A Midsummer night's dreams (1991 et 2015). En plus d'avoir reçu de nombreuses récompenses, il est aussi Chevalier des Arts et Lettres.

 


0 commentaires

Précédentes expositions


EXPOSITION MOIS THÉMATIQUE "Laissez parler les petits papiers..."

Raphaëlle Barbet / Gabriel Sobin

DU 22 AVRIL AU 10 JUIN - Soirée de Vernissage le 22/04 à partir de 19h30

De gauche à droite : Carmen (30 X30), Don Quichotte et Sancho (70 X 70), Taureaux (100 X 80), Technique Mixte.

Raphaëlle Barbet "Manga Rosa"

Les Tsuru

Raphaëlle découvre l’origami lors d’un voyage au Brésil il y a vingt ans, et plus précisément le pliage de l’oiseau grue (Tsuru en japonais), symbole de santé, longévité et paix, qui ne la quittera plus.

Objets de décoration artistique à vocation poétique, subtilement volatils, délicatement inutiles, ses bijoux de maison à suspendre, à poser, à piquer, à clipper sont une invitation à rêver, voire à méditer.

 

Plasticienne autodidacte, son exigence et ses recherches du geste plus léger que le corps, prennent racine dans sa carrière de danseuse contemporaine socialement engagée.

Gabriel Sobin

Sculpteur sur papier de pierre

Gabriel Sobin est né en 1971 à Salon de Provence. Après des études à l’école d’Arts Appliqués Olivier de Serres, et l'Ecole Camondo, il vit à New-York pour quelques années, avant de retourner en Provence au milieu des années 90, pour se consacrer à la sculpture. Certaines de ces oeuvres sont visibles à Lacoste et Rousillon (84).

 

Depuis 2015, Gabriel travaille notamment le Papier de Pierre, une invention récente, (80% poussière de pierre, 20% plastique recyclé) et écologiquement très prometteuse.

Ainsi il suspend, comme en apesenteur, un bloc monumental au sein de la carrière St Symphorien à Bonnieux. Le papier porte les empreintes des parois de la carrière et les marques d’extractions manuelles.

 

Gabriel définit son travail comme primitif et intemporel, issu du désir de matérialiser et de relier entre eux des thèmes basiques et fondamentaux. Explorer la lumière et le mouvement dans le minéral lui permet d’unir le fixe aux métamorphoses incessantes du vivant.

Au sein de cette exposition collective au Cercle des Arts, les deux artistes vont soulever les paradoxes de la matière papier, entre impression de l'inerte minéral et légéreté.


0 commentaires

EXPOSITION MOIS THÉMATIQUE "¡ El País de los Indignados !"

Peintures de Marguerite Nadal

sur le thème de l'Espagne

DU 10 MARS AU 15 AVRIL - Soirée de Vernissage le 10/03 à partir de 18h30

De gauche à droite : Carmen (30 X30), Don Quichotte et Sancho (70 X 70), Taureaux (100 X 80), Technique Mixte.

" Pour moi la peinture est une écriture, un mode d'expression avec toute sa liberté.

J'aime voir les gens lire mes tableaux chercher la phrase qui se cache, à chaque fois,

j’ai besoin d’une inspiration forte afin d’aborder les choses sous un angle particulier et de m’exprimer au fil des sujet."

 

Ce "sujet" est ici l'influence des mythes et traditions espagnoles. Déjà fortement présent dans l'univers de l'artiste, nous avons proposé à Marguerite Nadal d'en donner quelques continuités sur nos murs.

Marguerite Nadal

Née à Epinal en 1960. Elle réside aujourd'hui dans le sud de la France. Elle peint depuis 1990 et travaille dans son atelier à Martigues.

La peinture de Marguerite Nadal flirte entre figuration et abstraction. Ses thèmes sont très variés : portraits, scènes de vie, nature morte, paysages (et depuis 2010) l'industrie de Martigues et sa région.

 

Parution du tableau " Raffinerie la Mède " dans le Livre de Claude DARRAS La Côte bleue vue par les peintres | Mise en lumière de ses paysages industriels le 31 Aout 2013 à Martigues et Port de Bouc, dans le cadre de « la Nuit industrielle", pour Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture.


Commentaire

" Elle s'est mise à travailler la matière, que des bouts d'objets déclassés peuvent participer de la beauté, de l'harmonie d'une oeuvre.

Ses thèmes sont très variés. Nature morte où dominent l'orangé et le gris, des paysages, des marines, des scènes de rue, des personnages silhouettés d'ou jaillit une émotion qui tient à des riens, à une posture, à un vêtement, à l'inclinaison d'un visage...

(...)

Marguerite Nadal est une artiste libre, peu sensible aux mots d'ordre.

Elle fait feu de tout bois, travaille au pinceau, au couteau avec les doigts, mélange acrylique et pigments avec un sens éblouissant de la couleur. Le résultat est un mélange de force et de fluidité, emprunt d'une magie troublante. "

Article de l'écrivain Bernard FAUCONNIER.

0 commentaires

Du 11 Novembre au 31 Décembre

"Poétique des contenants"

     Exposition photographique de Corinne Deniel, dans le cadre des Parcours du festival PHOT'AIX.

 

« J’aborde chaque nouveau lieu comme une nature morte, à la fois cadre et motif.

Dans ce monde intérieur, une tension se crée entre deux types de motifs :

les choses et les hommes.

La chose, figée dans sa solitude et son isolement, puis l’homme, lui tournant autour entre présence et absence.

Fidèle à la tradition des natures mortes, je place mes objets devant un fond,

pendus contre ou couchés sur... Jouets du hasard, parfois incongrus.

J’aime ensuite assembler mes images en diptyques, nouer une relation entres elles, évocatrice d’un monde imaginaire dans lequel les objets devenus sujets sont prêts à revivre. » - Corinne Deniel.

 

Corinne Deniel, née à Paris, travaille à Toulouse depuis bientôt vingt ans et expose régulièrement à la galerie l’Atelier de Toulouse. Son métier de graphiste lui a appris la composition : les rapports de force entre fond et forme, plein et vide, harmonie et contraste. Une mise en page doit atteindre un équilibre visuel et doit captiver le regard dans un tout cohérent mais n’implique pas d’exprimer ses émotions ou ses sentiments. Elle a donc choisi la photographie pour laisser son instinct décider. Elle peux y construire son univers, à l’aide d’objets ou de matériaux souvent rudimentaires, convoquer la lumière et le hasard, jongler avec l’acte créateur.

 

Le Festival PHOT’AIX, organisé par la Fontaine Obscure, en est à sa 16e édition. Il s’emploie à un double défi : - Promouvoir la photographie contemporaine dans le cadre de l’exposition internationale Regards Croisés - Faire descendre la photographie dans la rue et favoriser l’émergence de nouveaux talents, en organisant les présents Parcours.

 

Lien : www.fontaine-obscure.com